Se connecter avec nous

Monde

Sept Américains sur dix ont moins de 1.000 $ d’épargne

Publié

sur

Une récente enquête montre que les Américains demeurent très cigales : plus d’un tiers d’entre eux n’ont rien mis de côté. Par culture de la consommation mais aussi par manque de moyens.

Sollicités à longueur de journée par la publicité, dans un environnement facilitant le crédit pour toutes sortes d’achats, les Américains sont plus incités à consommer qu’à mettre de l’argent de côté. Une nouvelle enquête montre qu’ils se comportent plus que jamais en cigales: 69% des Américains déclarent avoir placé moins de 1.000 dollars sur leurs comptes d’épargne (ils étaient 62% il y a un an). Selon ce sondage du comparateur GoBankingRates relayé par USA Today, réalisé auprès d’un échantillon de plus de 7.000 personnes, ils sont même 34% à ne pas avoir un seul dollar de réserve en cas de coup dur. Ils ne sont que 15% à posséder plus de 10.000 dollars dans leur bas de laine.

La suite sur latribune.fr

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Monde

Air Mano, la compagnie aérienne rêvée par quatre pays d’Afrique de l’Ouest verra-t-elle le jour ?

Publié

sur

Par

Air Mano verra-t-elle le jour sous nos tropiques ? Depuis sa relance en 2013, le projet de création de cette compagnie aérienne demeure à l’état de gestation. L’initiative de ce transporteur communautaire, qui a refait surface il y a 7 ans, est l’émanation de la volonté des chefs d’États de l’Union du fleuve Mano, une organisation régionale ouest-africaine, créée en 1973, mise en hibernation, puis relancée en mai 2004. Elle regroupe la Guinée, la Sierra Leone, le Liberia, et la Côte d’Ivoire.

Une étude de faisabilité avait été commandée par l’organisation auprès du cabinet anglais Macaw Management Ltd (puis Mango Aviation Services) et African Environmental Consulting Group Ltd (AECG). En mai 2014, les deux structures ont rendu leur travail qui était assorti d’un plan d’affaires détaillé pour la future compagnie aérienne. Malheureusement, l’épidémie d’Ebola donna un gros coup de frein à ce projet.

En octobre 2018, quelques émissaires de l’Union du fleuve Mano avaient conclu à Conakry, un protocole d’accord avec le ministère guinéen des Transports pour l’établissement d’une compagnie aérienne des pays membres à des fins de coopération et d’intégration.

Dans sa présentation de bilan de l’année 2019, le ministère guinéen des Transports a réitéré son attachement à ce projet fédérateur. « Nous appuyons sérieusement le projet sous-régional de création de la compagnie “Air Mano” qui, à terme, permettra d’instaurer des lignes entre les capitales et à l’intérieur des États membres de l’Union du fleuve Mano. »

Mais pour la partie guinéenne, des prérequis sont nécessaires pour le lancement réussi de cette compagnie. Il s’agit notamment de la mise à niveau des infrastructures aéroportuaires. « Nous appréhendons la faiblesse des infrastructures comme les causes du faible niveau de la desserte de notre pays et son incidence sur sa fréquentation », explique le ministère des Transports. « Notre vision ici est d’aménager les aérogares régionales à l’intérieur du pays, de renforcer les capacités d’accueil de l’aéroport international de Conakry-Gbessia. »

Comme Air Mano, d’autres projets de compagnies communautaires ont été initiés sur le continent. Mais de la volonté à la concrétisation, l’écart a bien souvent été énorme. C’est le cas d’Air Cemac dont un somptueux siège avait été inauguré à Brazzaville en 2013, un budget de lancement fixé et un directeur général nommé. Mais hélas, la compagnie virtuelle n’a jamais pris les airs. Sa liquidation a été actée le 3 août 2018 à Douala au Cameroun au cours de la réunion des ministres des Transports des six États membres.

Qu’en sera-t-il du projet d’Air Mano qui n’est pas sûr de trouver une attention favorable d’ici tôt ? En effet, ses quatre pays membres sortiront vraisemblablement de la pandémie actuelle de Covid-19 avec des séquelles financières importantes qui affecteront leurs trésoreries pendant plusieurs années. Dès lors, les choix de gouvernance seront orientés vers des priorités sectorielles plus pressantes.

Encore faudrait-il qu’il y ait une convergence de vue et d’approche suffisamment forte entre les deux pays de culture anglo-saxonne (Liberia, Sierra Leone) et les deux pays francophones (Côte d’Ivoire, Guinée), pour voir un jour cette compagnie dans ce ciel africain tumultueux du point de vue opérationnel.

Continuer la lecture

Monde

Déclaration à la presse de François Louceny FALL, Chef du bureau des Nations Unies en Afrique centrale, après son entretien mardi 13 mardi avec Paul BIYA, président camerounais

Publié

sur

 «J’ai saisi l’occasion pour apporter le soutien total des Nations Unies à toutes les initiatives qui sont prises pour combattre le COVID-19… J’ai eu l’avantage aujourd’hui encore de discuter avec Monsieur le Chef de l’Etat de la situation de la sous-région, notamment la question du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. J’ai trouvé auprès de Monsieur le Président de la République, un observateur avisé et attentif sur les défis auxquels le Cameroun fait face et les dispositions du gouvernement à tout mettre en œuvre pour renforcer la stabilité et la cohésion du Cameroun. Nous avons eu un entretien  franc, fructueux et je repars de cette audience réconforté, en sachant que la sagesse du Président Biya continuera à guider toutes les actions qui sont menées pour faire du Cameroun un pays uni et stable»

La rédaction

Continuer la lecture

Monde

L’effondrement des transferts d’argent de la diaspora frappe durement les populations africaines

Publié

sur

Par

Sur le bureau de Mahamdaou Camara, le téléphone n’arrête pas de sonner. « Tous les jours, des gens m’appellent pour me demander de l’aide, avance le secrétaire exécutif du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur. Certains sont bloqués en France et ne peuvent pas rentrer pour apporter de l’argent à leur famille, d’autres sont coincés au Mali et ne peuvent pas retourner en France travailler. » Depuis le début des mesures de confinement prises à travers le monde, M. Camara répond la même chose à ses compatriotes inquiets : « Désolé, mais nous ne pouvons rien faire, il faut attendre. »

Une phrase d’autant plus difficile à prononcer qu’il sait qu’une majorité de Maliens « vit au jour le jour et dépend énormément des transferts monétaires en provenance de la diaspora dispersée dans 77 pays », souligne-t-il.

La suite sur lemonde.fr

Continuer la lecture

Monde

Le déficit américain pourrait atteindre 3.700 milliards de dollars en 2020

Publié

sur

Par

Le pays s’attend à une chute du PIB de 12% au deuxième trimestre, selon des estimations publiées vendredi par une agence indépendante. Quant à la gigantesque dette, elle devrait encore grossir.

Le produit intérieur brut des Etats-Unis devrait chuter d’environ 12% au deuxième trimestre et le taux de chômage devrait grimper à près de 14%, en raison de l’impact de la pandémie du coronavirus, selon des estimations publiées vendredi par une agence indépendante.

Le déficit budgétaire fédéral devrait de son côté atteindre cette année 3.700 milliards de dollars alors que le Congrès a voté un gigantesque plan d’aide économique, indiquent en outre les services du budget du Congrès, CBO. La dette devrait, elle, représenter 101% du PIB à la fin de l’année.

Suite sur: https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/coronavirus-la-dette-americaine-pourrait-atteindre-3-700-milliards-de-dollars-en-2020-1900403.html

 

Continuer la lecture

Monde

“Virus Chinois” : Le Tweet De Trump Qui Fâche Pékin

Publié

sur

Par

Par ces temps de crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus à travers le monde, l’on n’est pas loin de la crise diplomatique avec ce nouveau tweet polémique de Donald Trump, qui fâche le géant chinois.
Selon le site Rfi.fr, Pékin s’est fortement “indignée” d’un tweet du président américain Donald Trump dans lequel il évoquait un “virus chinois” en référence au nouveau coronavirus provoquant le Covid-19.

La suite sur : https://actuguinee.org/index.php/2020/03/17/virus-chinois-le-tweet-de-trump-qui-fache-pekin/

Continuer la lecture

Tendance